Qui suis-je ?

Je suis Doris. J’ai 32 ans. Ce que j’aime par-dessus tout, c’est quand je suis au contact de l’harmonie : des gens, des lieux, des situations, dans la Nature… Je suis fascinée par la beauté de la Nature, mais aussi par la beauté de l’Humain. Et j’aime voir cette beauté éclore et se révéler devant moi. Ça me nourrit profondément. Ce qui me porte et me donne envie d’agir pour le monde, c’est que les gens se reconnectent à eux-mêmes, se révèlent à eux-mêmes, récupèrent leur pouvoir de création sur leur vie et leur puissance, pour qu’ensuite ensemble on construise un monde meilleur. Un monde en harmonie car chacun connaitra ses talents et les apportera au monde naturellement et avec plaisir, car ça le nourrira. Comment j’agis pour ça ? Par la Méta® et le coaching, qui sont deux outils incontournables et complémentaires pour permettre aux personnes que j’accompagne de plonger au cœur d’elles-mêmes, reconnaitre ce qui leur appartient et apprendre à l’aimer, et laisser ce qui ne leur appartient pas partir. Un pas après l’autre vers sa puissance personnelle.

Mon parcours en bref

Aujourd’hui, j’habite à la campagne. J’ai longtemps habité en ville, en île de France. Plus les années passaient et moins je pouvais supporter l’agitation et le bruit de la ville. Tout ce béton…  j’avais besoin de respirer, d’être entourée de Nature et pas de gens stressés.

Comment j’ai commencé ?

J’ai fait de longues études, j’ai été cadre dans une grande entreprise. Puis j’ai tout lâché pour devenir jardinier. J’ai commencé par la conception de jardins puis j’ai travaillé dans un grand parc à Versailles. C’est là que j’ai découvert l’Émerveillement. Grâce au travail des jardiniers et de la Nature, j’ai découvert qu’on pouvait créer des ambiances magnifiques. Je me suis mise à la photo. J’ai rencontré mon Homme avec qui je partageais cette passion de la Beauté qui nous entoure.

Mais j’ai tout de suite compris que ce qui m’intéressait dans le métier de jardinier, c’était de permettre à la Nature de s’exprimer et de révéler sa beauté. Pas de tondre le jardin des autres, qui étaient, manifestement pour la plupart, aveugles devant tant de splendeur. Je n’ai donc pas continué.

La remise à zéro

J’ai fait une pause professionnelle de 3 ans. Notre petit garçon est arrivé. J’ai pris le temps qui était nécessaire pour moi pour l’accueillir dans ce monde. Ce monde un peu fou mais où l’on peut créer tant de belles choses. Où l’on peut se créer soi.

Je commençais à trépigner un peu, me demandant ce que j’allais faire après… j’avais repris goût à la vie sociale grâce à de la vente à domicile. Mais pour quoi je suis faite ? Qu’est-ce qui me passionne ? A ce moment-là je ne le savais pas encore. Ça ne m’avait pas encore sauté aux yeux, même si c’était toujours là. Toute cette histoire de Beauté et d’Émerveillement dont les bases ont été jetées un peu plus haut, c’était une trop grande évidence pour moi que c’en était banal. Je ne le voyais pas.

C’est là que j’ai croisé la route de Flora Douville et de la Méta® (j’en parle ici), qu’elle a créée. C’était fin octobre 2017. Coup de foudre.

2018 : là où tout s’accélère et prend sa place

En quelques mois, je me suis révélée à moi-même. J’ai vu clair dans ce que je suis, ce qui est important pour moi, ce que j’aime, ce dont j’ai besoin et ce à quoi j’aspire. Aujourd’hui, je suis en train de créer mon activité professionnelle, à mon image, qui me ressemble. Révéler la beauté du monde, permettre à ceux qui le veulent de commencer à se (re)connaître, à reconnaître leur beauté, à reconnaître la capacité qu’ils ont de créer leur vie à leur image.

C’est aussi à ce moment-là que j’ai découvert Nicolas Gétin, coach anti-leadership et allumeur de Feu sacré. Le terme « Feu sacré » est entré dans ma vie. Cette énergie qui vient du bas et qui nous offre au passage le kiff d’être soi, le pouvoir d’affirmation et le pouvoir de créer sa vie. Cette énergie qui exige qu’on prenne l’entière responsabilité de sa vie, qu’on soit 100% honnête envers soi-même et qu’on accepte de regarder la réalité telle qu’elle est. Cette énergie à laquelle je me suis promis de me reconnecter, et qui demande un vrai désir sur le long terme ainsi que d’accepter de traverser des moments intenses et très inconfortables.

Et maintenant

Aujourd’hui je fais partie de la Méta® Coaching Team de Flora Douville. La Méta®(morphose), c’est cette méthode qui m’a permis de découvrir mon don ultime. Je sais j’y vais fort. Mais C’EST fort. Si ça t’appelle, si ça résonne en toi, essaye la Méta®. C’est une expérience tellement riche en découverte sur soi-même et sur les autres. Je suis toujours épatée devant la puissance de cette méthode. Devant ce qu’elle est capable de faire bouger chez les gens. Devant le potentiel insoupçonné qu’elle révèle chez chacun. Alors ça combiné au feu sacré, pfiou, il faut le vivre pour le croire.

Aujourd’hui je complète la Méta® avec du Coaching pour pouvoir réellement accompagner mes client(e)s dans leur transformation, vers la meilleure version d’eux-mêmes.

J’aide les gens à remplir leur jauge d’amour personnelle !

Waouh, quelle présentation intense. Je t’invite à faire un tour sur mon site pour voir ce que je propose et pourquoi pas, t’inscrire à ma newsletter pour recevoir mes découvertes, apprentissages et prises de conscience dans ta boîte mail ! Vive la vie, vive la Méta®, vive le feu sacré !

Au fait, pour t’inscrire à ma newsletter, c’est par ici hihi !

Mes formations en bref :

2018 : Formation Pro Méta® Niveau 1 & 2 | La Méta®, Flora Douville.

2019 : Coaching Professionnel Niveau 1 | LKB School of Coaching  (École de Lynne Burney).

Ce que j’ai fait avant (si jamais tu te poses la question) : j’ai un diplôme d’ingénieur en procédés industriels de l’UTC, un BTS en aménagements paysagers et un Permaculture Design Course.