Attrape-rêves

Crée ta vie de rêve ?

Ah, la légitimité !

Il y a 8 mois, je présentais une offre en webinaire : Crée la vie de tes rêves. Je présentais cette offre qui consistait à accompagner des clients en illimité sur 3 mois pour, comme son nom l’indique, créer la vie de leurs rêves. Ou du moins commencer à le faire, parce que ça ne se fait pas en claquant des doigts. N’est-ce pas ?

A l’époque, c’était une première pour moi. C’était une prise de risque. J’ai testé. Je n’en ai pas vendu. Et en fait, j’étais soulagée de ne pas en vendre. Parce que je ne me sentais pas assez légitime pour vendre cette offre. Je me sentais moi-même en train de créer la vie de mes rêves, mais pas encore en train de la vivre. Je savais que j’étais en bonne voie, mais pas encore arrivée.

Bah devine quoi, aujourd’hui j’y suis. Je vis ma vie de rêve. Ma vie que je rêvais de vivre il y a 8 mois, je suis en train de la vivre aujourd’hui. 8 mois après : franchement ça va comme délai ! C’est raisonnable 8 mois pour atteindre ses rêves.

Et la vie de rêve que j’ai pour le futur, ce n’est pas ma vie de rêve d’aujourd’hui. Mais par contre je sais que ça va arriver. Parce que je sais maintenant que je sais créer ma vie de rêve. Parce que c’est là que je mets mon intention, mon focus et mon énergie tous les jours.

Aujourd’hui je pourrai reproposer cette offre, je me sentirais carrément légitime. Et ça, c’est une victoire de dingue pour moi.

C’est quoi ma vie de rêve ?

Par rapport à il y a 8 mois : Plus de kiff dans ma vie perso, plus de kiff dans ma vie pro, plus d’argent, plus de reconnexion à qui je suis vraiment et à ce que je veux vraiment, et plus de kiff d’être moi.

Qu’est-ce que ça n’est pas ma vie de rêve ?

Ce n’est pas une vie sans émotions négatives, sans passages à vide, sans inconfort. Ça, ça n’existe pas. C’est pas vraiment de la vie. C’est plutôt de la mort.

Le cadeau derrière l’inconfort

Ces moments font partie de ma vie de rêve. J’apprends à les accepter, à accueillir cet inconfort, à traverser ces passages à vide. Ils font partie de mon chemin et chercher à les éviter c’est comme refuser d’avancer. Car chaque passage chaotique a un cadeau à la clé : un apprentissage et donc un rapprochement avec moi-même.

La mécanique de croissance

Parce que tes rêves d’aujourd’hui sont une passerelle vers tes rêves de demain, suivre tes rêves est une mécanique pour grandir grâce au désir, plutôt que de subir les apprentissages de la vie. Parce que la vie te fera évoluer que tu le veuilles on non. Tu peux choisir d’aller dans son sens ou choisir d’y résister. A ton avis, qui va gagner ?

Un rêve non réalisé continue à flotter dans l’air en t’attendant… et il peut attendre trèèèès longtemps. Tu préfères ne pas l’atteindre parce que ce serait dommage de le réaliser ? T’as peur de te sentir démuni après ? Sans but ? En fait, c’est juste un mécanisme pour t’empêcher d’avancer.

Car un rêve réalisé laisse la place à un nouveau rêve, et ainsi de suite… c’est sain, c’est la mécanique de croissance.

Mon prochain rêve qui se réalise, c’est pas un petit rêve, c’est un grand : j’achète ma maison. Et c’est pour très bientôt !

Et toi, c’est quoi le prochain rêve que tu réalises ?

Pour recevoir mes articles toutes les semaines dans ta boîte aux lettres virtuelle, clique ici !

Photo by Artem Beliaikin @belart84 from Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.