Comment trouver ta tenue de super-héroïne ?

Avant, j’étais nulle en vêtements…

Avant de connaître la Méta, je m’habillais par défaut le matin, avec les vêtements que je trouvais le moins pourris possible. J’essayais de faire le meilleur compromis confort / « « élégance » » (tu auras remarqué les doubles guillemets…) Tout en sachant que c’était par défaut. Et ça, ça me dépitais. Je me trouvais toujours mal fagotée, avec des vêtements trop classiques. Je ne savais pas les harmoniser, alors je prenais des trucs passe-partout qui ne me feraient pas trop passer pour une fashion nullasse. Mais j’avais bien conscience d’en être une, à mon plus grand regret…

La solution était plus simple que je ne le croyais

Oui, en fait c’est super simple ! C’est juste qu’en fonction de l’architecture du corps, les vêtements ne s’associent pas de la même façon. En gros, je peux copier ma voisine ou le cintre, hum pardon le top-model dont tout le monde parle, seulement si elles ont le même profil Méta que moi ! Sinon j’oublie, car j’aurai l’air beaucoup moins classe qu’elles dans leurs vêtements. Et ce ne sera pas ma faute ! C’est pas mon corps qui est moins bien. C’est cette tenue qui n’est pas faite pour moi ! Et là je n’ai parlé que de la forme des vêtements. Car il y a aussi les couleurs et les matières qui entrent en compte.

Ton corps apprend pour toi

Ce qu’il y a de génial avec la Méta, c’est que c’est une énergie qui s’intègre. C’est comme si tu téléchargeais un nouveau logiciel dans ton ordinateur, qui est ici en fait ta personne faite de ton corps + ton cerveau. Ta personne intègre ces nouvelles données et est capable de les réutiliser.

Après, tu es capable de faire les magasins TOUTE SEULE, tu n’as pas besoin que Cristina te suive à chaque fois pour te dire que ce que tu as choisi ça fait mémère ! Tu l’intègres par toi-même : c’est l’empowerement !!!! Youhou !!!!

Fini le shopping frustrant

Avant, mes expériences dans les magasins ressemblaient à ça : je me pointais à la cabine avec 10 cintres (au risque de me faire refouler par la vendeuse dans certains magasins qui limitent le nombre d’article : bonjour la frustration supplémentaire !) Et c’était l’enchainade de trucs qui ne m’allaient pas. Mais bordel, c’est quoi le truc avec moi ? C’est quoi le problème avec mon corps ? Pourquoi j’ai l’air grosse et moche avec tous ces trucs ? Comment elles font les autres pour s’habiller ?

J’ai maintenant LA réponse : je n’essayais pas les bons vêtements ! Maintenant grâce à mon œil de lynx affuté : je repère direct ce qui va m’aller ou non. Et bingo, ça fonctionne !!!!

Et les must-have ?

Parfois, j’ai quand même eu envie d’essayer une petite robe qui n’était pas dans mon profil, c’est-à-dire qu’elle ne correspondait pas à l’énergie de mon corps. Bah oui, avant j’avais l’habitude de craquer sur des vêtements pas faits pour moi, comme des « must-have » par exemple, vous savez la petite robe noire, ou la nude à volants qui fait Baby Doll ?

J’ai continué à essayer dans les magasins. Mais juste un peu, juste pour voir, juste pour « sentir ».

Résultat : je n’ai pas tergiversé. Je ne me suis même pas dit « Non là clairement je vois bien que ça ne va pas, mais peut-être qu’un jour elle m’ira ? Hein ? Quand je ferai 7 kg de moins et que mes jambes auront poussé de 10cm ! »

Non, c’est la robe qui n’est pas adaptée pour moi, et pas moi qui ne suis pas adaptée à la robe.

Quand la vendeuse s’en mêle

Sauf que la vendeuse, ça, elle ne va pas te le dire, que cette robe n’est pas adaptée pour toi et que ce n’est pas toi qui n’est pas adaptée à la robe. Elle, elle va juste te dire avec le meilleur sourire du monde : « ça vous va vachement bien mademoiselle 😀 ».

AVANT : je me persuadais qu’elle avait raison. Et j’achetais la robe pour lui donner raison et me laisser espérer…

MAINTENANT je me dis :

  • soit elle n’y connait absolument rien en terme d’harmonie vestimentaire (c’est pas sa faute, elle connait pas la Méta, la pauvre, en même temps si elle connaissait la Méta elle ne pourrait plus faire son job comme ça…)
  • soit elle veut absolument que je l’achète !

Bah en fait je crois que c’est les deux !!!! (Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer là…)

Qu’est-ce que ça a changé concrètement pour moi ?

Putain les thunes que j’économise maintenant en n’achetant pas de vêtements qui ne me vont pas !!! Pfiou…

Avant j’adorais faire du shopping. Mais 2 fois sur 3, je ressortais méga frustrée. Soit avec rien, soit avec des trucs qui ne m’allaient qu’à moitié. Et que je finirais par ne jamais mettre au final.

Maintenant j’adore toujours, même encore plus, parce que je sais que je vais pouvoir privilégier la qualité. Et que ces vêtements je vais kiffer de ouf les porter. Et que je vais me sentir bien dedans et me trouver belle et féminine. OUAIS ! DE OUF MÊME !

Je n’achète pas beaucoup à chaque fois, mais au moins je suis sûre de moi. Et plus ça va, plus j’aime mes vêtements !

Et toi tu en es où avec tes vêtements ?

Et toi, tu écoutes la vendeuse quand tu fais du shopping ? Tu sens que c’est le vêtement qui n’est pas adapté pour toi quand ça ne va pas ?

Tu peux me partager ton expérience dans les commentaires !

Tu as envie que ça change ?

J’aurai le plaisir d’accompagner 4 personnes les 23 et 24 février à Paris pour qu’elles découvrent les couleurs, les matières et les formes de vêtements qui leur vont, pour enfin commencer à aimer leurs vêtements, leur corps, leur reflet dans le miroir. Ça te dit d’en être ?

>>>>>>> Toutes les infos sont ici !

Si ça t’intéresse, ne tarde pas trop à t’inscrire car il n’y a que 4 places !

Si tu ne veux pas passer à côté de mes prochains articles, inscris-toi à ma newsletter en cliquant sur ce lien.

Photo sur VisualHunt.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.